Blog de Tara, ONG pour les enfants des rues à Delhi, Inde.

vendredi 29 mai 2009

Kiaï !

Chaque matin de 5h30 à 7h30, Suman, Jaan et Sidhu se rendent à leur cours de Tae Kwon Do.
Madame, Monsieur, pour représenter l'Inde qui se lève tôt, voici Sidhu en exercice et Jaan en plein kata :


En images, le Coup Mortel du Dragon Qui Tue (nous avons un petit doute sur l'appellation exacte), double coup de pied magistralement administré par Sidhu et Jaan, plus timidement par Suman dont c'était le tout premier cours...!


En tous cas, à raison de 15 heures d'entraînement par semaine, le service d'ordre de Chaya se met en place et gare à qui viendra nous chercher des noises.
"Ils sont mignons" disent nos visiteurs. S'ils savaient que Chaya est en fait un camp d'entraînement secret pour ninjas !

jeudi 28 mai 2009

L'enfant qui voulait être un oiseau

"Qu'est ce que tu veux faire comme métier plus tard ?" C'est la question qu'a posé aux garçons la photographe hollandaise Sofie Knijff. Chacune de leur réponse a donné lieu à un cliché.
Voici donc les Chaya Boys prenant la pose :

À gauche : Asif en Premier Ministre

À droite : Rakesh en Héros
À gauche : Javed en Informaticien

À droite : Sameer en Héros (juste après Rakesh, ça sent le copiage !)
À gauche : Ramu en Chanteur

À droite : Lokesh en Acteur
À gauche : Jaan en Travailleur Social

À droite : Kishan en... Oiseau ! "Tu es sûr Kishan ? Comme métier ?!". Oui, Oiseau comme métier.

Retrouvez une sélection des oeuvres de Sofie sur son site internet.

vendredi 22 mai 2009

À l’eau

Quand nos amis Marie et Thierry sont venus nous rendre visite de Belgique et nous ont proposé d’emmener nos grands à la piscine, nous avons sauté sur l’occasion.

(Suman et Jaan)

Une grande première pour Sidhu, Jaan, Suman, Suraj et Javed qui ont réalisé que le tout corps humain plongé dans une piscine a une sacrée tendance à flotter. « Moi je le savais » a crâné Sunil qui a fréquenté les rivières du Chhattisgarh dans son enfance. Puis il s’est livré à une énergique démonstration. Comment dire ? Zéro technique mais une bonne flottaison que la censure vidéo du personnel de la piscine nous interdit de partager avec vous.


Face à l’élément liquide, Sidhu perd de sa superbe et donne l’impression d’avoir une douzaine d’années… Il finira sur le bord, les mollets tétanisés. « Monsieur, c’est mieux d’être à Delhi, on est loin de la mer ».

mercredi 13 mai 2009

Magique, puisqu'on vous dit que c'est maaaagique !



Depuis des semaines, nos scientifiques en herbe multipliaient les questions pénétrantes : "Les arbres saignent-ils ?", "Combien y a-t-il de satellites dans l'espace ?", "Comment montent-ils dans le ciel ?"… Il était temps, grand temps, d’une visite aux Musée des Sciences de Delhi.



Une fois de plus, l’adulte a pris ses rêves pour des réalités. Car là-bas, il a été question de beaucoup de choses mais pas du tout de science.
Le cours sur l’évolution de l’homme a beaucoup moins intéressé que ce poster dans un coin qui montrait des singes rigolos. Les boules qui flottent en l’air, c’est de la magie. L’adulte a beau expliquer, la pression de l’air, la gravité, l’enfant ne s’en laisse pas compter. C’est magique et puis c’est tout !


C’est ici le moment d’un point stratégique : l’enfant, désormais au nombre de 16, sait qu’il est numériquement supérieur à l’adulte et en a lâchement profité pour transformer la sortie éducative en jeu vidéo géant. Avec quelques dinosaures effrayants jetés au beau milieu, ah oui ça c’est intéressant. D’ailleurs au moment où l’on se fait un peu trop peur, on se rappelle subitement que l’adulte est là et on s’accroche désespérément à sa main. Puis on reprend sa dignité quelques minutes plus tard en jurant qu’on n’a pas du tout eu peur.



Dans le fond... Pourquoi et comment les choses se produisent, c’est un questionnement un peu vertigineux. Mais le fait est que, si vous la regardez attentivement, la vie est MAGIQUE !

dimanche 3 mai 2009

Salon pour Chaya

Le 18 avril dernier, notre amie et marraine de Lokesh Anne Regaud a organisé une animation en coopération avec la mairie de Salon de Provence et les commerçants du centre-ville au profit de Chaya, dans le centre piétonnier de 14h à 18h.

Préparée depuis plus d'un mois, cette chaîne de fraternité a uni : famille au sens très large (habitant aux 4 coins de la France), amis, relations professionnelles, commerçants et partenaires locaux. Tous ces maillons de coeur de Salon et d'ailleurs ont désiré s'ouvrir à Chaya pour venir en soutien à notre action et à tous les enfants. Des centaines personnes connues et anonymes réunis dans un même élan de solidarité.

A 7000 kilomètres, Salon se mobilise pour Chaya. Un grand merci à tous. Cliquez ici pour revivre en détail cette journée.