Blog de Tara, ONG pour les enfants des rues à Delhi, Inde.

vendredi 22 mai 2009

À l’eau

Quand nos amis Marie et Thierry sont venus nous rendre visite de Belgique et nous ont proposé d’emmener nos grands à la piscine, nous avons sauté sur l’occasion.

(Suman et Jaan)

Une grande première pour Sidhu, Jaan, Suman, Suraj et Javed qui ont réalisé que le tout corps humain plongé dans une piscine a une sacrée tendance à flotter. « Moi je le savais » a crâné Sunil qui a fréquenté les rivières du Chhattisgarh dans son enfance. Puis il s’est livré à une énergique démonstration. Comment dire ? Zéro technique mais une bonne flottaison que la censure vidéo du personnel de la piscine nous interdit de partager avec vous.


Face à l’élément liquide, Sidhu perd de sa superbe et donne l’impression d’avoir une douzaine d’années… Il finira sur le bord, les mollets tétanisés. « Monsieur, c’est mieux d’être à Delhi, on est loin de la mer ».

Aucun commentaire: