Blog de Tara, ONG pour les enfants des rues à Delhi, Inde.

vendredi 25 décembre 2009

Noël, Joyeux

D’abord Noël, c’est un sapin. Un chouette sapin choisi par notre volontaire Régine et monté par les enfants dans l’euphorie. « Monsieur, il est mieux que celui de l’an dernier » décrètent les enfants.

Forcément, le sapin de l’an dernier était un genre de, comment dire... de bambou.

Ensuite, Noël c’est un Père Noël. Et surtout, surtout, l’attente interminable dudit Père Noël. Tout l’après-midi, à chaque coup de sonnette, les enfants crient « Santa Claus ». Alors forcément, quand le vrai Santa, arrivé du Pôle Nord mais chaussé de ses sandales indiennes arrive, c’est l’explosion de joie.


Un Santa d’ailleurs un peu timide cette année mais qui fait son office : il distribue ses cadeaux et c’est bien, dans le fond, tout ce qu’on lui demande. A noter cette année un net progrès : le « Thank you » est acquis par l’enfant.


Chacun court dans son petit coin ouvrir son cadeau. Ici, Kishan et Lokesh font d’étranges trouvailles.


Et puis nous finissons par un bon repas. Cette année au Réveillon il y a du mouton, des haricots rouges frits, toutes sortes de curries et des gâteaux de lentilles. Dans l’air il y a du bonheur et de l’amour qui flottent.


samedi 12 décembre 2009

Anne, trop forte

  C'est le retour d'une des héroïnes de notre blog, notre amie et marraine Anne Regaud qui, de France, regorge d'idées pour nous aider. Commerçants, mairie, écoles, parents d’élèves, elle met tout le monde à contribution.

Après le Salon pour Chaya organisé en avril 2009, elle a décidé d'améliorer l’ordinaire des enfants au moment de Noël. Avec son sens de l’organisation et son inébranlable confiance, elle a mobilisé et convaincu son entourage de confectionner des objets artisanaux (bottes en feutrine, aumônières remplies de friandises, gâteaux, bougies …etc.).
La vente a eu lieu, en plein mistral glacial, à la sortie de l’école de ses enfants. Eh oui, décembre en Provence, c’est pas chaud, chaud ! Au club d’échecs, un tournoi a été organisé et le montant des engagements est venu grossir la cagnotte. Des tirelires ont été placées chez les commerçants et amis du quartier.



Grâce à Anne et son équipe de généreux bénévoles, nous avons récolté 800 €. De quoi nous payer un joli sapin de Noël et remplir la hotte du Père Noël. Nous en reparlerons sur ce blog…

Quant à Anne, elle n’a pas dit son dernier mot, c’est une têtue. Sûr, elle recommencera !