Blog de Tara, ONG pour les enfants des rues à Delhi, Inde.

jeudi 12 mai 2011

Tara, la plus Petite Démocratie du Monde

Jaan et Suraj viennent de finir leur mandat de Représentants de Enfants et le processus démocratique a repris son cours à Tara. Cette fois-ci, il n’y avait qu’un siège à pourvoir. Revivez sur notre blog les moments forts de cette élection.

Acte 1 – Déclaration des candidatures
Contre toute attente, le brillant et combatif Jaan qui illuminait nos réunions d’équipe ne s’est pas représenté… Et c’est Sunil, que personne n’attendait, qui s’est déclaré candidat. Face à lui, Javed, qui avait déjà occupé le poste par le passé.

Acte 2 – La campagne
Sunil a joué à fond sur le renouvellement de l’offre politique : il est le candidat qui n’a jamais gouverné, il n’est pas corrompu, il est courageux, il symbolise l’alternance.
Sa tactique consistait à flatter sa base électorale avec des propositions alléchantes (retour de la sieste et renouvellement du stock de DVD) tout en avertissant d’emblée qu’il prendrait également des mesures impopulaires comme la remise à plat du système du ménage.
L'affiche le montre cravaté, le stylo dans la poche, prêt à prendre en main les dossiers chauds.
[Cliquez sur ladite affiche pour la voir en plein écran]

Javed, au contraire, a mis en avant son expérience et sa connaissance de la fonction. Il promettait moins (au risque d’être taxé de ne pas avoir de programme) et mettait l’accent sur les valeurs : justice, solidarité, transparence.
Il a fait également amende honorable sur son précédent mandat, curieuse tactique déconseillée par ses conseillers politiques mais Javed entend bien faire bouger les lignes traditionnelles de la politique.
Décontracté, il porte sur l'affiche un polo rose en popeline tissée lâche pour rester cool sous la canicule.
[Le programme du trublion en détail sur un clic de souris]

Acte 3 – Le débat électoral
Un débat d’une heure en anglais s’est déroulé devant tous les enfants et le staff de Tara. Javed a marqué des points quand il a accusé Sunil de promettre l’impossible et d’être un doux rêveur (« Le retour de la sieste à Tara, c’est irréaliste et tu le sais très bien »). Sunil a répliqué que, dans la vie, il fallait savoir rêver. Puis chaque électeur a pu poser une question aux candidats.

Acte 4 – La proclamation des résultats
  A l’issue du scrutin, c’est Sunil l’a emporté d’une courte tête face à Javed. D’après nos sondages aux sorties des urnes, il semble avoir massivement bénéficié du soutien l’électorat des grands, tandis que Javed était plébiscité par les petits.

Sunil a déclaré après sa victoire : « Je ris parce que je me souviens qu’avant j’étais un garçon timide, je ne savais même pas écrire une lettre et me voilà maintenant, parlant en anglais devant tout le monde et réussissant à convaincre ».
A noter également que pour la première fois, deux bulletins nuls ont fait leur apparition, message à l’attention des partis politiques traditionnels d’une part de l’électorat qui cherche à exprimer un vote protestataire et pourrait à l’avenir se laisser tenter par l’extrémisme. On comprend ici que la mission première de Sunil sera de redonner confiance en la politique.