Blog de Tara, ONG pour les enfants des rues à Delhi, Inde.

mercredi 29 avril 2015

Des jouets comme jamais !

Les Tots très fiers de leurs nouveaux jouets

Une marraine de Tara et résidente de Delhi vient d’offrir aux Tots une grande quantité de jouets. Sur le point de quitter l’Inde, elle a décidé de faire le tri dans le placard de ses enfants... pour le plus grand plaisir des Tara Tots !

Raj, notre Joseph Robuchon
Une voiture, un vélo, un atelier de cuisine, des Lego ... Des cris de joie lorsque tout cela a passé la portes de Tara !

S’asseoir et les observer relève d’un vrai spectacle :
Anita s’installe tranquillement au piano alors que Kusboo prend le micro et entonne une chanson. De futures graines de star même si il reste à travailler les vocalises !!
Dehors, Dinesh s’agrippe au volant de son bolide gris et rouge et lorsqu’on lui demande où il va, il nous répond « au CWC*!!! »
Aayush s’empresse de nous dire que lui partirai plutôt en vacances s’il avait une voiture.
Raj, quant à lui, s’est emparé de la toque et du tablier de cuisinier et met tout le monde au pas derrière le fourneau... Personne ne bronche en attendant le dessert réalisé par le chef ! Roshan a quand même trouvé les cornets de glace de la dinette et en fait la distribution à ses copines. Nous avons le droit à tous les bruits et aux parfums de chacune... Mais elles nous donneraient presque envie par cette chaleur.
Pour finir, Hussein surgit sur son ballon sauteur. Un conseil : écartez-vous, rien ne l’arrête !

Imaginez simplement le doux volume sonore qui se détache de la pièce... Et la grande motivation de chacun lorsqu’on leur demande de passer en études et de ranger les jouets.

« Merci Maam pour tous nos nouveaux jeux, c’est trooooop bien ! » s’extasient-ils.

Hussein en mode ballon sauteur
Roshan fait des grands « schluuurps »

* Child Welfare Committee : l’équivalent du juge pour enfants en France. Le CWC est l’organisme qui décide du placement de chaque enfant et à qui nous rendons visite régulièrement afin de mettre à jour les dossiers de chacun.

Aucun commentaire: