Blog de Tara, ONG pour les enfants des rues à Delhi, Inde.

mardi 7 février 2017

Noorjahan, future championne de jiu-jitsu

Deux fois par semaine, les TARA Girls installent un tatami rouge et bleu sur le sol de leur salle d'activités et s'assoient dans le calme et la discipline pour démarrer leur cours de Jiu Jitsu . Comme leur professeur l'explique, le Jiu Jitsu brésilien est "un art martial qui repose sur la conviction qu'une personne physiquement plus petite ou plus faible peut se défendre avec succès contre un assaillant plus fort grâce à une bonne technique mettant à profit les effets de levier et la rapidité".

Les TARA Girls apprennent, pratiquent et répètent patiemment les techniques qu'il leur enseigne pour faire le meilleur usage de leur énergie et retourner la propre force d'un adversaire contre lui. En effet, le jiu-jitsu est fondé sur les principes de distribution des poids et d'équilibre plus que sur la force et c'est ce qui le rend si efficace. Il permet à chacun, indépendamment de ses capacités physiques, d'utiliser ces techniques pour se défendre.

De plus, le jiu-jitsu est un moyen d'entretenir la santé des enfants qui se dépensent tout en développant une compétence. Il permet également d'accroître leur confiance en eux, en leur prouvant qu'ils sont capables de se défendre par eux-mêmes. La philosophie du jiu-jitsu enseigne à ses élèves de ne jamais abandonner et toujours donner le meilleur d'eux-mêmes. La capacité de concentration est primordiale pour le jiu-jitsu mais est également un atout fondamental dans bien d'autres circonstances !

Enfin, si les victoires peuvent accroître la confiance en soi, elles n'arrivent jamais qu'après d'innombrables défaites. Ces expériences développent l'humilité et le sens du travail.

Parmi les TARA Girls, Noorjahan semble avoir développé une réelle passion pour cet art ; en plus des cours collectifs des TARA Girls, elle bénéficie donc désormais de cours particuliers à TARA Girls. Peut-être une future championne !
Vous pouvez jeter un coup d'oeil à ses progrès ici :


Aucun commentaire: