Blog de Tara, ONG pour les enfants des rues à Delhi, Inde.

jeudi 10 août 2017

Être volontaire à TARA, une expérience enrichissante

À TARA, nous accueillons régulièrement des volontaires venus du monde entier pour organiser et animer des activités avec les enfants. Nous sommes toujours enchantés de voir le formidable travail qu’ils accomplissent ! Leur engagement, leur enthousiasme et leur travail acharné participent à changer la vie de 65 enfants en leur apportant de la joie et de la passion. Aujourd’hui, nous sommes aussi très fiers de savoir que le bénévolat à TARA ne transforme pas uniquement la vie des enfants mais également celle des bénévoles. Anne Désérable, ancienne volontaire, nous en dit plus sur son expérience :

« J’ai rencontré les TARA Boys pour la première fois un mercredi par une chaude soirée d’été en 2014. Leur énergie m’a immédiatement frappée, ainsi que l’élan de fraternité qu’ils avaient réussi à construire. J’ai alors commencé à les voir tous les mercredis après le travail pour dîner avec eux et raconter des histoires aux plus petits. Après un an environ, j’ai commencé à venir tous les samedis après-midi et j’emmenais les garçons au parc du coin pour jouer au cricket ou au football ou tout ce qui leur passait par la tête. Au fur et à mesure que les jours, les semaines et les mois passaient, j’ai appris à les connaître.

Au fil des années, j’ai eu la chance d’assister à leur évolution. Certains d’entre eux sont passés du statut de jeunes garçons à adolescents, d’autres sont devenus de vrais jeunes hommes. Juste avant de quitter l’Inde, le petit Raj était passé de chez les Tots à chez les Boys, Mohid avait gagné 50 cm, Rahul était toujours aussi intrépide, Manu pouvait parler un excellent anglais, Sachin était toujours aussi effronté, Sameer n’avait pas arrêté de sourire une seule fois, Ramu et Shyamu avait adopté leur rôle de grands frères et tellement plus encore.

Je me souviens de cet après-midi où j’ai essayé d’organiser quelque chose de spécial pour les garçons mais qui a lamentablement échoué ! C’était un samedi où il faisait très chaud et au lieu d’aller au parc, sous la chaleur, j'ai organisé une projection du dernier film de superhéros. À la minute où ils sont arrivés, nous avons eu une coupure d’électricité, le vidéo projecteur ne pouvait pas marcher, ni la climatisation, ni même les ventilateurs et les 20 garçons ont fini par regarder le film sur le petit écran de mon ordinateur avec une qualité sonore médiocre et transpirant comme jamais ! J’étais tellement déçue et embarrassée ! Mais c’est maintenant un souvenir amusant à raconter et je suis reconnaissante de leur patience ce jour là.

TARA Boys, vous êtes vraiment uniques et je ne vous oublierai jamais »

Être au contact d’adultes investis et passionnés, comme Anne Désérable, est un besoin fondamental des enfants de TARA. L’enthousiasme de nos volontaires est un élément indispensable à la qualité de notre travail.

Vous souhaitez vous aussi nous rejoindre en tant que bénévole ?

À TARA, la stabilité émotionnelle des enfants est notre priorité. C’est pourquoi nous demandons à nos volontaires de s’engager sur une période de 3 mois minimum et de respecter des horaires réguliers. Nos bénévoles doivent être âgés de 22 ans minimum.

Si vous voulez également vivre cette aventure humaine et que vous répondez à nos critères, venez donc frapper à notre porte et envoyez nous votre CV et une lettre de motivation à tara@onyva.in


Bruno, ancien volontaire à TARA il y a 6 ans, est revenu à TARA hier. Aujourd'hui, devenu semi-professionnel de football en France, il rejoindra les TARA Boys pour leur séance hebdomadaire. Bon retour Bruno !

Les TARA Tots sont allés acheter des fruits et les légumes pour leur activité cuisine avec l'aide de leurs volontaires Louise et Valérie et Monika leur Nannie.

vendredi 4 août 2017

Un sujet de France 24 sur les enfants abandonnés en Inde

Selon Olivier Guillard, chercheur a l'IRIS, spécialiste de l'Asie, "L'Inde est un pays affligé par les carences : 11 millions d'enfants abandonnés, 400 millions de personnes vivant au dessous du seuil de pauvreté, c'est plus que la totalité de la population pauvre des 48 pays d'Afrique Subsaharienne combinés."

L'équipe TARA a été ravie de participer à la collaboration de ce reportage.

Vous pouvez aider TARA :

PARRAINER UN ENFANT