Blog de Tara, ONG pour les enfants des rues à Delhi, Inde.

jeudi 26 octobre 2017

TARA Super Talented Girls : concours de débats


Pour ou contre ? Choisissez votre camp !

Les semaines ayant précédé le concours de débats ont demandé beaucoup de préparation aux filles. Il leur a fallu comprendre ce qu’est un débat, regarder des vidéos sur leurs sujets mais aussi cacher leurs feuilles de préparation aux yeux des autres concurrentes.

Après beaucoup de travail et de répétitions les samedis et durant les cours d’anglais, le Super talented Girls, concours de débats. Des visiteurs Français ont accepté de devenir juges le temps de l’événement. D’après leurs propres mots, ils ont « eu énormément de mal à élire la gagnante car toutes se sont données du mal et la compétition fut serrée ».

Même si les plus jeunes n’ont pas participé à la compétition, elles ont tout de même essayé de préparer quelques phrases sur un sujet donné. Cela leur a permis de découvrir une nouvelle discipline mais aussi de progresser en anglais !

Meena a aidé ses plus jeunes amies à comprendre les débats en les traduisant de l’anglais à l’hindi.

Voici un petit résumé des prestations des 4 groupes en compétition :

Faut-il être un bon élève pour réussir dans la vie ?

Pour : Noorie – Contre : Meena

Noorie a ouvert le débat avec une discussion informative sur ce qu’elle pense de la définition d’un bon élève. Cette définition dépasse pour elle les études et s’étend à des qualités telles que l’écoute, l’apprentissage et le travail sérieux. Elle a évoqué Albert Einstein qui n’était pas un « bon élève » pour son école et en a été renvoyé, mais qui était excellent dans son domaine, ce qui l’a conduit au succès.

Meena a poursuivi sur le sujet en tentant de définir cette notion de succès et de montrer à quel point cela peut être différent d’une personne à l’autre. En donnant plein d’exemples tels que Bill Gates, Steve Job, Richard Branson et Thomas Edison, elle a été capable de nous convaincre qu’être un bon élève n’est pas le seul paramètre qui assure le succès.

Devons-nous faire attention à la façon dont nous utilisons l’énergie pour préserver la planète ?

Pour : Roshni – Contre : Vanshika

Roshni a lancé le débat en démontrant pourquoi l’électricité ne devait pas être gâchée. Elle a ainsi abordé à quel point il serait difficile de faire ses devoirs sans électricité le soir ou même l’impossibilité d’imprimer les photos amusantes utiles pour les ateliers d’arts plastiques et les sessions d’apprentissage.

Vanshika a fait de son mieux pour aborder la partie difficile de ce débat en argumentant que l’on pouvait faire appel à notre créativité et remplacer les photos par des dessins. Pour elle, la vie serait plus amusante sans électricité dans tous les cas. Elle a donné des exemples de jeux auxquels on peut jouer dans le noir.

Même si le sujet était difficile à appréhender, elles ont eu l’air de s’amuser en le traitant.

Ce débat a été suivi de nombreuses questions des juges et de l’audience ce qui a permis à tout le monde de revoir quelles sont les énergies renouvelables et celles non renouvelables. Cela a également mis en lumière que l’énergie que nous utilisons tous les jours vient en grande partie du charbon, énergie non renouvelable et que nous devons donc l’utiliser avec précaution pour préserver la planète.

Les zoos devraient-ils exister ?

Pour : Kamal – Contre : Noorjahan

Kamal a fort bien commencé la discussion en arguant que les animaux dans la nature n’avaient pas la certitude de trouver à manger, de traitements médicaux et d’environnement sécurisé, ce que les zoos pouvaient leur apporter. Dans la nature, les animaux peuvent être chassés pour leur peau ou leur fourrure alors que dans les zoos, ils sont nourris, soignés et protégés.

Noorjahan a ensuite pris la parole, et a interrogé l’audience : « Comment vous sentiriez-vous si vous étiez enfermés loin de votre maison et de votre famille ? ». Elle a également abordé le souhait des animaux de se sentir libres, et que si on les laissait juste évoluer dans leur environnement naturel (jungles), on se comporterait de manière plus pacifique. Elle a enfin parlé des conditions injustes et inhumaines de la captivité dans les zoos, et est parvenue à convaincre son audience.


Au quotidien, est-ce plus difficile d’être une femme ?

Pour : Soni – Contre : Nandini

Soni a lancé le débat en démontrant que l’on pensait que les femmes étaient moins capables d’agir que les hommes, et que cela rendait la vie des femmes très difficile au quotidien. Elle a également avancé que seulement très peu de femmes étaient employées dans la Police ou dans l’Armée, et que l’on ne leur permettait pas de faire ce qu’elles voulaient.

Nandini a bien répliqué en avançant que de nos jours, les femmes comme les hommes pouvaient aller à l’école et prétendre aux postes qu’ils souhaitaient (au sein d’un gouvernement, de la Police, de l’Armée, etc.). Ainsi, il ne serait pas handicapant d’être une femme aujourd’hui.

Ce sujet a également conduit à une courte discussion entre l’audience et le jury. Nous avons abordé les choses qui étaient difficiles pour les femmes au fil des années, dans le monde entier, et plus particulièrement en Inde. Cela ne doit pas nous décourager et nous empêcher de faire ce que nous voulons et ce que nous aimons, que nous soyons une femme ou un homme.

Dans l’ensemble, ce concours de débats a été une excellente opportunité pour les filles de s’exprimer face à une audience et d’essayer de convaincre l’autre. Meena a remporté le prix de la « Meilleure oratrice », et Soni, Noorjahan et Roshni sont sorties vainqueurs de leur débat respectif.

Aucun commentaire: